Le chef-d’œuvre des CM2

Au cours de cette année, les enfants de CM2 ont travaillé leur « chef-d’œuvre ».

Le principe est que chaque élève choisit dès le mois de septembre un sujet sur lequel il souhaite travailler. Cela peut être très différent d’un enfant à l’autre et pour guider les choix, des thèmes leur sont proposés : Sciences, Découverte, Métier, Monument, Objet technique, Personnage célèbre, Villes et Pays, Géographie, Sujet « futuriste » …

Cette année nous avons, entre autres, voyagé au Brésil, en Colombie, à Tahiti, avons parlé des soigneurs animaliers, des maçons, des menuisiers, de l’Etna, avons observé les étoiles et avons même fait de la formule 1 et découvert notre nouvelle école !…

Les sujets étaient donc riches et très diversifiés.

Chaque élève devait ensuite choisir 4 axes à développer autour de son sujet. Les recherches dans les livres ou sur Internet étaient à effectuer en priorité à la maison. A l’école, le travail a été essentiellement de trier les informations recueillies et de les reformuler puis de les taper à l’ordinateur, sans oublier de sauvegarder son travail sur sa clé USB personnelle !…

Un temps « Chef-d’œuvre » institué dans l’emploi du temps a permis aussi aux élèves de travailler la production d’écrits sur leur propre thème et de se confronter à différents types de texte : page de garde, lettre officielle, poésie, rédaction d’un problème de maths, affiche et création d’un jeu avec ses règles, ont jalonné l’année scolaire. Les enfants pouvaient se reporter à l’échéancier affiché en classe afin d’apprécier leur avancée dans leur travail.

En mai, les choses se sont accélérées avec l’inscription sur un créneau de soutenance de leur chef d’œuvre au mois de juin ! Les parents, grands-parents ou toute personne ayant aidé l’élève étaient ainsi invités à assister au « grand oral » de l’enfant de CM2.

Le premier « Chef-d’œuvre » a eu lieu le 3 juin dernier.

Lors de cet oral de 30 minutes, il est demandé à l’élève de présenter les raisons qui l’ont fait choisir son sujet, expliquer ses différentes parties, dire de manière expressive son poème, présenter son jeu avec ses règles puis le tester avec des volontaires, proposer à ses camarades de classe de résoudre un problème de mathématiques sur son sujet et enfin dévoiler une création artistique personnelle tenue secrète jusqu’au jour J !

Tous les enfants disent avoir ressenti « du stress » avant de passer mais également avoir vraiment hâte de présenter leur travail. A la fin de chaque soutenance, on pouvait lire le soulagement chez les élèves, mais aussi la joie d’avoir réussi cette première grande épreuve orale et la fierté d’avoir mené leur projet à terme. Fierté partagée par les parents, également bien souvent stressés de voir leur enfant seul(e) au tableau !

Ce travail de toute une année clôt le parcours scolaire en école primaire. Il permet aux enfants de donner du sens aux apprentissages et d’avoir une première expérience d’une présentation orale devant un public. Enfin, il valorise l’enfant aux yeux de ses pairs, de ses parents, de ses enseignants mais aussi et surtout, de lui-même.